:






Faits divers et dt






Une lettre reue la semaine dernire de Chalon-sur-Sane na pas laiss que de me piquer au vif.

 

Mon grincheux correspondant me demande quousque tandem je le raserai avec mes histoires dormir debout. Il me dnie toute ingniosit dans les aperus. La Fantaisie, considre-t-il, mest jamais rebelle.

 

Il ajoute froidement que mon style est saumtre et galipoteux.

 

Tous ces reproches ne seraient rien encore sans un post-scriptum venimeux postale flche du Parthe dans lequel il ne me lenvoie pas dire :

 

Berner le lecteur est dun art facile. Gageons, cher monsieur, que vous ne seriez pas foutu (sic) de tourner un simple fait-divers.

 

ce dernier reproche, dois-je lavouer, mon sang na fait quun tour (et encore). Jai tremp dans lencre mon excellente plume de Tolde et jai rdig, en moins de temps quil ne faut pour lcrire, un petit lot de faits-divers qui ne sont pas, je men flatte, dans une potiche.

 

Depuis que Laffitte est devenu ministre pour avoir ramass une pingle dans la cour dune banque, je ramasse tout, mme les dfis.

 

Voici mon petit essai :

 

----------------------------------------------

 

TEMPS PROBABLE POUR DEMAIN

 

Sec avec peut-tre de la pluie. Temprature relativement leve, moins dun abaissement thermomtrique.

 

----------------------------------------------

 

LACCIDENT DE LA RUE QUINCAMPOIX

 

Un jeune ouvrier menuisier, le nomm Edmond Q., g de 48 ans, tait occup remettre des ardoises la toiture de la maison sise au 328 de la rue Mazagran, lorsqu la suite dun tourdissement, il fut prcipit dans le vide.

 

Laccident avait amass une foule considrable et ce ne fut quun cri dhorreur dans toute lassistance.

 

On sattendait voir linfortun sabattre sur le pav quand, en passant devant la fentre du premier tage, quelle ne fut pas la surprise de la foule en constatant que louvrier, sollicit par les illades dune femme de mauvaise vie qui sy trouvait, et comme il en pullule dans ce quartier, sarrta dans sa chute et pntra par la fentre dans la chambre de la prostitue.



 

Les mdecins refusent de se prononcer sur son tat avant une huitaine de jours.

 

----------------------------------------------

 

LES NOUVEAUX WAGONS DE LA COMPAGNIE DE LOuest

 

Un bon point la Compagnie de lOuest. On vient de mettre en circulation les nouveaux wagons pour priseurs. Une plaque de cuivre, sur laquelle se trouve inscrit le mot Priseurs, indique la destination de ces voitures.

 

Il sera donc interdit dsormais de priser dans dautres compartiments que ceux rservs ad hoc.

 

partir du 1er juillet, tous les wagons de premire classe seront munis de glaouillottes qui ne sont autres que les bouillottes dans lesquelles leau chaude est remplace par de la glace.

 

Il est souhaiter que pareille mesure sapplique aux deuximes classes et mmes aux troisimes.

 

Terminons par une bonne nouvelle.

 

La Compagnie de lOuest vient enfin de donner satisfaction aux incessantes rclamations des mcaniciens.

 

Lhiver prochain, sur toutes les grandes lignes, les locomotives seront chauffes.

 

----------------------------------------------

 

ENCORE DES BICYCLETTES

 

M. le prfet de police, au lieu de pourchasser les bookmakers et les innocentes petites marchandes de fleurs, ferait beaucoup mieux de songer rglementer les bicyclettes qui, par ces temps de chaleur, constituent un vritable danger public.

 

Encore, hier matin, une bicyclette sest chappe de son hangar et a parcouru toute vitesse la rue Vivienne, bousculant tout et semant la terreur sur son passage.

 

Elle tait arrive au coin du boulevard Montparnasse et de la rue Lepic, quand un brave agent labattit dune balle dans la pdale gauche.



 

Lautopsie a dmontr quelle tait atteinte de rage.

 

Une voiture bras quelle avait mordue a t immdiatement conduite lInstitut Pasteur.

 

----------------------------------------------

 

O LA FALSIFICATION Va-t-elle SE NICHER !

 

On vient darrter et denvoyer au Dpt un charbonnier, le nomm Gandillot, qui avait trouv un excellent truc pour faire fortune aux dpens de la bourse et de la sant de ses clients.

 

Cet honnte industriel livrait ses pratiques, au lieu de leau quon lui demandait, un petit vin blanc de son pays quil achetait vil prix.

 

La fraude na pas tard tre dcouverte, grce lindisposition dune vieille dame dorigine polonaise, la veuve Mazur K., rentire, qui envoya au laboratoire municipal le liquide douteux.

 

Le brave Auvergnat aura rendre compte la justice de son ingnieuse combinaison.

 

----------------------------------------------

 

BAISSE ACCIDENTELLE DE LA SEINE

 

Un accident trange et, par bonheur, assez rare, vient de jeter la perturbation chez tous les riverains de la Seine.

 

Un norme chaland, charg de papier buvard, est venu heurter une des piles du Pont Royal. Une voie deau se dclara, et le btiment coula immdiatement.

 

Le papier buvard contenu dans le chaland absorba bientt toute leau ambiante et il sensuivit un abaissement de 1m20 dans ltiage du fleuve.

 

Les pompiers du poste de la rue Blanche, mands sur-le-champ, arrivrent et se mirent en devoir de rtablir les choses en leur tat.

 

Aprs six heures de travail acharn, la Seine avait repris son niveau normal.

 

Malheureusement, les braves pompiers, dans leur zle, ne manqurent pas de causer force dgts.

 

Signalons notamment ltablissement de bains froids Deligny, qui a t littralement inond.

 

Un peu moins de zle, que diable !

 

----------------------------------------------

 

Eh bien ! mon vieux Chalonnais, suis-je foutu (sic) de tourner un fait-divers, oui ou non ?

 



mylektsii.su - - 2015-2022 . (0.036 .)